Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 septembre 2009 7 27 /09 /septembre /2009 21:14
Pour sa nouvelle édition des "déambulations au jardin", l'Atelier citoyen propose la visite du JARDIN DU MARAIS à Herbignac (44) dans la Grande Brière.

Les propriétaires, Annick et Yves sont deux fervents défenseurs du jardin bio mais au delà de l'aspect jardinage, ils nous invitent à partager leur expérience et un mode de vie alternatif basé sur la décroissance et une approche globale de l'écologie.
Primé mention "Coup de Coeur" 2007 par l'AJJH (Association des Journalistes du Jardin et de l'Horticulture).


samedi 17 octobre 2009 en matinée





Pour en savoir plus sur le Jardin du Marais, deux articles : via michelin et un autre sur botanic

Tarifs :
Tarif groupe :  4 € /personne (min. 10 pers), demi-tarif pour les 15-18 ans, gratuit pour les moins de 15 ans.

Transport par covoiturage, départ 8 h30

Si vous êtes intéressé(s), merci de le faire savoir par courriel ou par téléphone
au 02-41-54-62-24 le soir (Claudine) de préférence avant le 30 septembre car la réservation est nécessaire.

Pour prolonger la visite, une balade en bateau dans les marais ou une visite des marais salants peuvent être organisées l'après-midi après un pique nique (en fonction de vos souhaits).
Partager cet article
Repost0
28 août 2009 5 28 /08 /août /2009 14:47
Prochaine réunion du conseil d'adaministration : mercredi 2 septembre à 20h30 au 4, impasse de la grosse pierre
Partager cet article
Repost0
31 juillet 2009 5 31 /07 /juillet /2009 16:34
L’équipe municipale de Grézillé a récemment décidé la mise en vente de 16 chemins communaux aux propriétaires des parcelles attenantes, sur le motif que ces chemins ne sont plus utilisés faute d’entretien.

Les conditions de cette vente posent question : outre le fait que certains acheteurs potentiels sont eux-mêmes conseillers municipaux, il apparaît que le foncier serait cédé gratuitement, les acquéreurs ne s’acquittant que des frais de géomètres. Les frais d’actes notariés seraient pris en charge par la commune.

Au-delà de ces aspects financiers, c’est l’absence d’information préalable de la population, l’absence d’organisation de la concertation qui retient l’attention. Le pouvoir de décision conféré au conseil municipal par le suffrage universel doit-il s’exercer unilatéralement, surtout quand il s’agit de disposer d’un bien collectif ?

Face à cette situation, des habitants de Grézillé se sont mobilisés pour remettre en question cette vente et faire valoir, face aux intérêts particuliers en jeu, des motifs d’intérêt général :

- la valeur de certains de ces chemins en matière de tourisme vert, de petites randonnées, de mise en valeur paysagère, qui sont de vrais atouts pour le futur de nos communes rurales.

- l’intérêt d’autres chemins en matière d’urbanisme, pour réaliser un contournement de la commune et améliorer la sécurité des personnes circulant à pied ou à vélo.

Forts de ces arguments, ils ont assuré le défrichement des chemins les plus intéressants et ont organisé une randonnée pédestre le 28 juin dernier. Une trentaine de personnes ont ainsi pu découvrir, à l’occasion d’une belle boucle de trois heures, des points de vue inédits de la commune de Grézillé, au long d’un parcours en majeure partie boisée. Un verre de l’amitié a clôturé cette initiative.

Ces habitants sont conscients que certains chemins pourraient être cédés à des particuliers sans préjudice pour la collectivité, mais pas sans concertation préalable. C’est sur ce motif qu’ils ont décidé de d’exprimer leur opposition dans le cadre de l’enquête publique diligentée à l’occasion de la vente.

L'Atelier citoyen considère que cette action citoyenne doit être relayée et soutenue ; certains de ses membres ont participé à la randonnée ; l’association a aussi déposé une note au registre d’enquête publique, pour marquer une désapprobation quant à la manière dont cette commune gère la vente du bien collectif que constituent des chemins communaux. Elle y exprimait aussi le souhait que l’intérêt des habitants de la région soient mieux pris en compte à l’occasion d’un débat public.

Il est possible que d’autres rendez-vous pédestres soient organisés. Nous invitons chaleureusement les adhérents et sympathisant de l'Atelier citoyen à s’y joindre pour manifester concrètement la volonté d’une démocratie locale participative et conviviale.

le site de l'association "Grézillé - environnement nature"

 

 

Partager cet article
Repost0
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 10:32

Partager cet article
Repost0
15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 10:04

Dimanche 7 juin avaient lieu à St Saturnin-sur-Loire les premières déambulations au jardin, organisées par l’Atelier citoyen.

Entre soleil et averses une trentaine de personnes se sont retrouvées pour échanger sur le thème de la valorisation des déchets végétaux.

 


Avec tout d’abord une démonstration de broyage de taille de branches, avec le broyeur professionnel prêté pour l’occasion par la société PEHU de St Saturnin (celui utilisé pour le chantier de broyage collectif organisé par l’atelier citoyen le 14 mars dernier).

 


 

 

 


Puis la visualisation dans différents jardins des utilisations possibles du broyat (en amendement au potager, en paillage de massif ou composté avec d’autres végétaux), de différentes façon de faire du compost (en tas, en bac ou en collaboration avec des poules ….)

 

 

 

 




La déambulation se terminait dans un « atelier » de fabrication d’extraits végétaux (d’ortie, de consoude, de prêle ou de lierre). Chacun a pu partir avec des échantillons d’extraits pour faire des essais chez lui. Il reste des échantillons à votre disposition, si vous en souhaitez.

 

 

 


Suite à cette première expérience, nous envisageons une prochaine déambulation au jardin à l’automne. Toutes vos suggestions de thème ou de lieu sont les bienvenues !

 






Partager cet article
Repost0
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 11:09
prochaine réunion du conseil d'adminstration mercredi 17 juin à 20h30, 5 impasse de la pierre au compte
Partager cet article
Repost0
17 mai 2009 7 17 /05 /mai /2009 12:06



dimanche 7 juin 2009 - Saint-Saturnin sur Loire

Suite à la journée de broyage collectif du 14 mars dernier, l'Atelier citoyen organise sa 1ère manifestation : "déambulation au jardin", partage de savoir-faire et expériences.
Le 7 juin 2009, de 9 heures 30 à 12 heures 30 à St Saturnin.

Les thèmes de cette première édition sont :
  • - le broyage de végétaux : démonstrations, utilisations
  • - le compostage : processus, exemples de mise en pratique
  • - les extraits de végétaux : présentation, fabrication, utilisation (avec possibilité d'emporter des échantillons)
.....qui seront abordés au gré de visites de jardin.

Rendez-vous à 9 heures 30 5, impasse de la Pierre au Comte, dans le bourg de Saint Saturnin-sur-Loire (un fléchage sera mis en place).
Renseignements : 02 41 54 65 02 ou 02 41 54 60 05

Partager cet article
Repost0
4 mai 2009 1 04 /05 /mai /2009 17:29
Prochaine réunion du conseil d'adminstration mercredi 6 mai à 20h30 au 4, impasse de la grosse pierre
Partager cet article
Repost0
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 10:14

Soirée réussie pour ce premier débat organisé par l'Atelier citoyen jeudi 23 avril. Une centaine de personnes ont assisté à la projection du film « Nos enfants nous accuseront » de Jean-Paul Jaud et participé aux discussions : des habitants de nombreuses communes ; des citoyens sensibilisés aux questions de l'alimentation et de la santé ; des parents d'enfants mangeant dans les cantines ; des personnels de cantine et aussi des élus.

 

Comment mettre en pratique les objectifs du Grenelle de l'environnement (20% de l'alimentation des cantines bio d'ici 2012) quand on sait que qu'il n'y a que 2% d'agriculteurs bio en France ?

 

Au Plessis Grammoire, actuellement 90% de l’alimentation de la cantine est bio. Cristian Duma (conseiller municipal) reconnaît qu’une des difficultés est l’approvisionnement régulier. Virginie Beaupérin (GABB Anjou) accompagne les collectivités dans la mise en place du bio et explique qu’il n'existe pas de démarche type, il faut cependant toujours commencer par examiner ce qui existe déjà au niveau local, ce qu’il est possible d’encourager et de développer localement.

 

Le bio représente-t-il un surcoût ? Il faut d’abord bien faire attention à ce que l’on compare, ensuite il est possible de compenser en jouant sur les quantités servies : on peut réduire les quantités de viande (nous en consommons trop !), d’autre part il a été constaté un gaspillage moins important quand les aliments sont bio.

Enfin, que voulons-nous pour nos enfants ?La sécurité alimentaire est comparable à la sécurité routière dans laquelle nous investissons beaucoup d’argent comme le rappelle Cristian Duma.

 

Au-delà des questions de santé, consommer local c’est aussi participer à l’économie locale. Jean Cartron (AMAP des Goganes) explique comment une AMAP peut réellement créer des emplois durables. Consommer autrement, c’est aussi recréer du lien entre producteurs et consommateurs, recréer une confiance autour de ce que nous mangeons et c'est essentiel aujourd'hui.

 

Si l'assistante était convaincue par la nécessité de la démarche, comment s'y prendre quand on est simple parent d'élève ? Tout le monde n'est pas aussi convaincu que nous. Il y a des résistances. Le film le montre, Cristian Duma l'a expliqué : il faut impliquer tout le monde : personnel de cantine, boulanger, parents et enfants... mais surtout et avant tout la municipalité. Il a lancé un appel pour que chacun de nous interpelle ses élus. De leur côté, les élus eux-mêmes doivent faire pression sur le gouvernement pour que les choses bougent. C'est cela aussi une attitude citoyenne !

 

voir l'article à ce sujet dans @ubance webmag

 

Partager cet article
Repost0
25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 09:04
Un soirée débat réussie autour de la projection du film de Jean-Paul Jaud "Nos enfants nous accuseront"
Lire l'article sur @ubancewebmag : ici

Partager cet article
Repost0

Nous contacter

Archives